Le Musée de l’Artillerie > Le présent et l’avenir du musée de l’artillerie >
4- Extension du musée de l’Artillerie
 
(JPG)
Le musée de l’artillerie
Vue intérieure
  • Les collections actuellement exposées au musée de l’Artillerie sont représentatives des évolutions de l’artillerie française, de sa création jusqu’à la fin de le seconde guerre mondiale.
  • Il est envisagé d’étendre ces collections jusqu’à la période correspondant à la fin de la guerre froide et à la première guerre du Golfe, donc jusqu’au début des années 1990.
  • Il est donc nécessaire de pourvoir à l’extension du musée actuel, dans un projet où sont associés :
    • l’état, représenté par l’Etat-Major de l’armée de terre ;
    • la région, avec l’implication du Conseil Régional de la P.A.C.A. ;
    • le département, avec le concours du Conseil Général du Var.
  • La ville de Draguignan, Capitale de l’Artillerie, est aussi associée à ce projet, avec le soutien de la Communauté d’Agglomération Dracénoise.
  • Ce projet ambitieux lancé depuis quelques années commence à se concrétiser dès 2008. En effet tous les intervenants ont maintenant annoncé et voté leur part de contribution financière à un budget total de 2,5 M€. Le Génie de Marseille en charge de ce projet a choisi l’architecte, Monsieur Ricciotti, qui a lui même présenté l’esquisse de l’extension. Fin 2009, l’avant-projet définitif sera établi et il sera procédé à la consultation des entreprises. Les travaux devaient commencer en avril 2010, mais le budget consenti par le ministère de la Défense ne sera disponible qu’en 2011. Les travaux ont démarré en septembre 2011 et devraient durer une bonne année. Gageons pour une inauguration à la Sainte-Barbe 2012...

Au-delà de l’aménagement interne des locaux existants avec les mises aux normes ERP, il sera bâti une grande passerelle permettant un accès direct des visiteurs, depuis l’avenue de la Grande Armée jusqu’au musée actuel.

Cette passerelle offrira un espace d’exposition couvert et fermé en partie. Une fonction accueil y sera également aménagée.

(JPG)
(JPG)

x

Organiser cette extension du musée est un premier pari, mais ce ne sera pas le seul de la fin d’année 2012.
Il s’agira aussi de mettre la partie existante, celle visitable depuis 1982, au niveau de la partie moderne.
De même et en réciproque, à quoi bon faire une partie totalement nouvelle, si l’on oublie de la construire en concordance avec l’existant ? C’est la quadrature de la mission du conservateur et de son équipe, à remplir avant fin 2012, sous la tutelle bienveillante, mais exigeante, d’un comité de pilotage formé d’artilleurs, d’anciens artilleurs et de professionnels des musée, du tourisme et de l’éducation.


Version Ste Barbe 2012

  • Parking (100 places)

  • Accueil

  • Zone pédagogique

  • L’artillerie de 1945 à 1995
    • Conflits coloniaux
    • Effort industriel français
    • Guerre froide
    • Technologie en pointe
    • Opex

  • L’artillerie dans la 2ème GM
    • Matériel US et Libération
    • Campagne de 1940
    • Fortifications Maginot

  • L’artillerie dans la 1re GM
    • L’apogée de l’artillerie
    • Les artilleries
      • Campagne
      • Lourde
      • Sur voies ferrées
      • DCA
      • Artillerie spéciale : les chars

  • Le XIXème siècle
    • Campagnes
    • Evolutions techniques

  • Napoléon et Gribeauval
    • Technique et tactique

  • L’âge classique de l’artillerie
    • 1515-1735

  • Les origines de l’artillerie
    • Les héritages :
      • d’Archimède au feu grégeois
      • Les débuts de la poudre

  • Espaces thématiques
    • Le mémorial de l’artillerie
    • La culture d’arme
    • Les écoles et la formation
    • Symboles et insignes





____________

Amis du Musée de l'Artillerie à Draguignan