Présentation > Parcours provisoire de visite >
B- Zone Bordeaux : Culture d’arme et Tradition
 

Avertissement pour revenir en arrière :
Si la commande "Retour" ci-dessous est sans effet, alors fermer l’onglet afférent à cet article.

Retour

B- Zone Bordeaux : Culture d’arme et tradition

Deuxième espace thématique au contour toujours en cours de réflexion. On y trouve tout ce qui contribue à la culture d’Arme, à la Tradition et à la symbolique.

x

Sont examinés successivement :

  • Les écoles d’artillerie successives dans l’histoire de l’Arme.
  • Les modèles réduits des matériels pour l’instruction en salle.
  • Les figurines pour apprendre les bons gestes pour lever des charges lourdes.
  • Les uniformes depuis la fin de la 2ème Guerre mondiale.
  • Les artilleurs les plus célèbres - Vitrine spéciale Foch.
  • Petits canons d’infanterie.
  • La sellerie rappelant la tradition hippique de l’artillerie.
  • La symbolique : coiffures, écussons, insignes en vitrines (régiments d’artillerie et promotions d’élèves).
  • Sainte Barbe, la sainte patronne.

Cette espace à géométrie variable servira aux expositions temporaires annuelles (été).

x

Déplacement vers le Mémorial de l’Artillerie. De part et d’autre de l’entrée du Mémorial on peut admirer quatre grands tableaux du musée de l’armée (à droite : le maréchal Foch et un artilleur - à gauche : le président Clémenceau et un fantassin).

Devant le Mémorial, une sculpture glorifiant le Train des équipages qui a longtemps appartenu à l’artillerie.

A l’intérieur du Mémorial de l’Artillerie.

  • Sur les murs le relevé en lettres dorées de toutes les batailles figurants sur les étendards des régiments.
  • En fond de salle, les cadres dédiés aux artilleurs Morts au Champ d’Honneur lors des conflits récents et actuels.
  • Dans le carrousel, au centre, les étendards des derniers régiments dissous, dont la garde est confiée à l’Ecole d’Artillerie, en attendant leur transfert vers le Musée des Armées, aux Invalides à Paris.
  • A côté de ces symboles, il arrive qu’on y dépose des objets à la symbolique forte, que l’on remet à la garde des promotions de stagiaires pendant leur période de formation à l’Ecole.

On ne peut quitter le Musée sans savoir qu’à l’extérieur, sur la cour d’Honneur, on peut apercevoir le Monuments aux Morts de l’Artillerie et du Train des équipages de l’Ecole d’Artillerie de Fontainebleau, devenu depuis son transfert à Draguignan le Monument aux Morts de l’Artillerie.

x

Enfin, le visiteur doit savoir qu’une petite partie du fonds du musée de l’artillerie leur a été présentée. Les collections sont trop nombreuses et parfois trop volumineuses pour pouvoir entrer dans le musée. Ces matériels sont dans les réserves (non visitables) et en restauration dans l’atelier. De plus, le musée de l’artillerie à la garde du fonds historique des salles d’Honneur des régiments dissous. Certaines des collections peuvent être disposées dans le musée à l’occasion d’expositions temporaires.

x

Accès à la Zone Grise : Maîtrise des trajectoires cliquez-ici
.


Pour revenir au Menu principal cliquer ici
.






____________

Amis du Musée de l'Artillerie à Draguignan