Ouvrez le ban...

Retour

Janvier 2015

Le 12 janvier, à l’occasion de la première réunion 2015 du Conseil d’Administration et d’une séance conviviale de vœux avec le personnel du musée, le GDI René Gangloff, président de l’AMAD, a procédé à une remise de médailles d’honneur de l’artillerie.

Cette distinction, créée le 8 décembre 2012 par la Fédération Nationale de l’Artillerie dont l’AMAD est membre, est destinée à récompenser les services et le dévouement des membres des amicales et associations d’artilleurs. Elle ne peut être portée (sur la poitrine, du côté droit) qu’aux cérémonies de la FNA ou à celles des associations.

Au nom du président de la FNA, notre président a donc remis la médaille d’or :

−* au GDI Michel ROBERT, président d’honneur de l’association, il l’a présidée de 1992 à 2004 ; outre son travail de président pendant ces 12 années, il a écrit des articles dans divers bulletins, notamment sur l’artillerie française et l’espace (bulletin 36) et sur l’artillerie nucléaire française(bulletin 38) ;

−* au colonel Jacques LAMBERT ; membre du Conseil d’Administration de 1992 à 2013, il a occupé, au secrétariat général, le poste de chargé du recrutement, du suivi et des relances des adhérents pendant 20 ans (1992 à 2012).

Il a également remis la médaille d’argent au lieutenant-colonel Jean-Paul Pailhès ; membre du Conseil d’Administration depuis 2002, il occupe la fonction de trésorier adjoint ; en outre, il est chargé de recherches au centre de documentation du Musée et de l’AMAD. A ce titre, il passe beaucoup de temps de recherches pour fournir des réponses aux questions qui nous sont posées, par courrier ou par internet, relatives aux matériels et aux systèmes, aux unités et aux organisations. On doit à sa disponibilité et à son expertise un nombre significatif d’adhésions (faites à titre de remerciement).

Madame Christiane KRIEGEL s’est enfin vue décerner la médaille de bronze : membre du Conseil d’Administration depuis 2008, elle a succédé au colonel Lambert dans la charge du recrutement, du suivi et des relances des adhérents. En outre, en dehors des réunions hebdomadaires, elle apporte son aide et son expérience au secrétariat plusieurs jours par semaine et consacre beaucoup de temps à l’association.

Il faut rappeler que "madame K" a été initialement employée par l’AMAD (contrat unique d’insertion) ; lors de son accession à la retraite, elle a proposée à l’association de rejoindre le CA et de continuer à y travailler bénévolement.


Forum